item4
item4 item3b item4
item3b item4 item3b
item3b
cavalier cheval
item3b2a
hongrois2a1a
Equipement

La pipe

L'équipement des hussards du 1er Empire se résume à une giberne avec sa buffleterie, un porte mousqueton avec sa buffleterie, un ceinturon porte sabre avec ses trois courroies porte sabretache et d'une sabretache.

Toutes les courroies sont en buffle.

Ceinturon porte sabre

Ceinturon porte sabre équipé

Les sabretaches étaient une poche en cuir recouverte de broderie qui etait pendue à droite du ceinturon près du sabre. Plusieurs types de sabretaches existèrent au sein du 4ème hussard selon les périodes du 1er Empire.

Lorsque le hussard est en campagne la sabretache est recouverte d'un couvre sabretache sur lequel est peint au pochoir le chiffre du régiment afin de protéger celle-ci. De plus cela permet d'uniformiser les sabretaches au sein de la compagnie.

Sabretache modèle plus tardif tout en cuir avec aigle, couronne et chiffre en laiton

Sabretache brodée début Empire (il manque la soutache intérieure)

Tout hussard doit porter une giberne. Seulement ceux qui ont un mousqueton doivent avoir un en plus une banderole porte mousqueton.

Lorsque l'on porte les deux, les banderoles sont couplées par un bouton en laiton.

Giberne et banderole porte mousqueton(celle-ci n'est pas terminée)

La giberne était une cartouchière en bois recouvert de cuir dans laquelle étaient placées les cartouches en papier prêtes à l'emploi.

hongrois2a1a1
Harnachement

Le harnachement des hussards sous l'Empire est dit "à la hongroise". C'est un arçon rudimentaire composé de quatre pièces de bois. Entre le troussequin et le pommeau est tendue une bande de cuir de Hongrie qu'on nommait le loup. Celle-ci était clouée à ses deux extrémités et tendue au moyen de lacets.

 

Sur cet arçon étaient rajoutées des fontes, un poitrail, une croupière, étriers et étrivières, une sangle, une botte et une sangle porte mousqueton. En plus venait s'y rajouter diverses courroies pour fixer le manteau sur les fontes ainsi que le porte manteau derrière le troussequin.

Cette selle était ensuite recouverte d'une chabraque en peau de mouton blanche et bordée d'une bande de drap écarlate au 4ème découpée en dents de loup.
Cette chabraque était tenue en place par un surfaix et une courroie de guindage.

Derrière le troussequin était fixé le portemanteau. Bleu galonné de jaune au 4ème et portant le n°4 en galon jaune.

Mousqueton porté à la botte

sellehong1 sellehong2

Voici pour finir quelques conseils. Les anciens les connaîtrons sûrement déjà mais comme le dit le général De Brack "il y a des choses que l'on ne sait assez que lorsqu'on les sait trop".

Selon le même général De Brack la science du paquetage consiste en trois choses.

  1. Ne porter que l'indispensable.
  2. Répartir sonpoids convenablement pour qu'il pose également, qu'il fatigue le moins possible le cheval et ne le blesse pas.
  3. Laisser au cavalier le plus de facilité possible pour manier son cheval, et tirer parti de toutes ses ressources.

En conséquence, n'oubliez jamais que ce que vous emportez avec vous en bivouac (hormis la tente) est censé être porté par votre cheval. Voyagez donc léger.

boutaccueil boutonhaut
austerlitzp
item3b1
item3b1 item3a2 item3b1
item3b1

© 2007 Najac Multimédia

Harnachement complet

emehussardslog

Harnachement de tête était composé d'une bride, d'un filet et d'un licol.

item2f item2e item2c item2b item2d item2 item2f item2e item2c item2b item2d item2 cavalier cheval cavalier cheval cavalier boutaccueil boutonhaut